IMG_1985une

Retour sur le Comité syndical du 5 mars

En plus de la création de la société de production d’énergie renouvelable Énerg’Isère (voir l’article dédié), le Comité syndical du 5 mars a été l’occasion de valider un certain nombre de décisions, en lien principalement avec la transition énergétique.

 

En préambule du Comité, Marion Carroz, Directrice territoriale Alpes de GRDF, est intervenue sur le thème « Le gaz, une énergie d’avenir ». Après avoir retracé une rapide chronologie de l’évolution de l’usage du gaz, elle a abordé les perspectives prometteuses qu’offre aujourd’hui cette énergie. La production de biogaz est ainsi amenée à se développer très fortement dans les prochaines années, grâce par exemple à la méthanisation et à des nouveaux procédés utilisant le bois ou les algues. Tant est si bien qu’un avenir où 100 % du gaz consommé serait d’origine renouvelable devient envisageable à moyen terme. Marion Carroz a achevé sa présentation en détaillant le potentiel de biogaz en Isère, particulièrement intéressant notamment dans le nord du département.

 

Consulter le diaporama « Le gaz, une énergie d’avenir »

IMG_1983

 

Le Comité syndical proprement dit s’est ensuite ouvert sur des points en lien avec la transition énergétique. Concernant les bornes de recharge pour véhicules électriques, les élus du SEDI ont ainsi voté pour compléter le maillage actuel avec quelques dizaines de bornes publiques sur des propriétés privées. Il est également prévu que des bornes privées puissent être rachetées par le SEDI afin de les intégrer dans son réseau. Ces deux décisions ont été adoptées dans le but d’optimiser la répartition des bornes dans le département et de mieux répondre aux attentes des usagers. Au sujet des certificats d’économie d’énergie (CEE) générés au cours de travaux, les élus ont acté l’élargissement des conditions de dépôt par le SEDI. Jusqu’ici, le Syndicat ne pouvait regrouper et valoriser ces certificats que pour ses communes adhérentes. Désormais, il pourra également le faire pour d’autres collectivités, comme les intercommunalités ou le Département.

 

Enfin, le Comité syndical a voté le budget primitif 2018 après présentation par Bernard Jarlaud, Vice-président en charge des finances. Parmi les grandes tendances pour cette année, on peut noter un investissement stable pour les collectivités, de l’ordre de 25 millions d’euros pour les opérations d’électricité, d’éclairage public et la finalisation du programme de déploiement des bornes de recharge pour véhicules électriques.

 

16 mars 2018