IMG_2764une

Nouveau Comité syndical à Saint Blaise du Buis

Les élus du SÉDI ont été invités à se rassembler le lundi 11 juin à Saint Blaise du Buis à l’occasion d’un Comité syndical. À l’ordre du jour : une intervention de Patricia Mela, directrice territoriale d’Enedis Isère, et des prises de positions sur des thèmes variés, dont le plan de corps de rue simplifié (PCRS) et une coopération avec la chambre d’agriculture de l’Isère.

 

En préambule du Comité, Patricia Mela est donc intervenue pour détailler l’actualité d’Enedis en Isère et échanger avec les élus. Elle a ainsi présenté le bilan chiffré du concessionnaire des investissements dans le département. Elle a ensuite abordé le nouveau contrat de concession, notamment l’édification du cahier des charges. De nombreuses questions ont suivi son intervention : pose des compteurs Linky,  transmission des données refusées au SÉDI – notamment dans le cadre du nouveau contrat de concession, délais d’intervention des équipes Enedis, organisation et actualité sociale de l’entreprise, etc.

 

Après l’ouverture du Comité proprement dit, deux grandes décisions ont été proposées aux élus :

 

  • faire reconnaître le SÉDI comme autorité locale compétente concernant l’établissement et la gestion du fond de plan dit Plan de Corps de Rue Simplifié (PCRS) en Isère

Depuis la réforme anti-endommagement des réseaux, les maîtres d’ouvrage et les exploitants de réseaux sensibles doivent localiser précisément leurs ouvrages sur un fonds topographique unique. Le SÉDI, en lien avec les concessionnaires, est concerné en premier lieu avec les réseaux d’électricité, de gaz et d’éclairage public. Depuis 18 mois, il travaille en lien avec ses homologues de la Drôme (SDED) et de l’Ardèche (SDE07) pour lancer les études préalables visant à mettre en œuvre un PCRS à échelle des trois départements. Après avoir donné un avis favorable au fait que le SÉDI puisse devenir l’autorité compétente en la matière, les élus ont adopté la délibération correspondante le 25 juin.

 

  • signer une convention de coopération avec la chambre d’agriculture de l’Isère

De nombreux projets de production d’énergie renouvelable sont actuellement développés par la chambre de l’agriculture en collaboration avec des agriculteurs dans le département. Par cette convention, le SÉDI propose de travailler avec la chambre de l’agriculture afin d’apporter son expertise (analyse des propositions techniques et financières, prise en compte des réseaux d’énergies, notamment concernant les coûts et la pertinence des outils d’urbanisme envisagés lors de la réalisation d’études prospectives d’urbanisation…). Les élus du syndicat ont validé cette convention, valable trois ans pour 10 projets par an.

 

3 juillet 3018