lampe

L’éclairage public au SEDI, une compétence à la carte

Le SEDI conseille et accompagne les communes dans leurs projets :

  • cadre règlementaire et normes en vigueur,
  • équipements à privilégier pour un éclairage de meilleure qualité et économe en énergie (durée d’éclairement, régulation et variation de tension, performance des luminaires et des sources lumineuses),
  • montage des dossiers de financement (demande de subvention, taux d’aides, délais, programme de travaux, certificats d’économie d’énergie).

La commune a le choix entre 3 modes d’accompagnement, de la plus ponctuelle à la plus intégrée :

  • Prestations ponctuelles : diagnostics, conseils, aides financières
  • Maîtrise d’ouvrage déléguée : au coup par coup pour les travaux neufs, mise en conformité des armoires, éradication des ballons fluos…
  • Transfert de la compétence : diagnostic du patrimoine, travaux neufs (financement de 20 à 80%), maintenance (financement de 30 à 60 %). Le SEDI a déjà en charge la maintenance, l’entretien et l’exploitation du patrimoine de 63 communes.

 

pt-sur-adhesions

 

Pour en savoir plus > Brochure « L’éclairage public et le SEDI » : http://sedi.fr/espace-documentaire/

 

brochure-ep

 

 

Résultats de l’enquête « Extinction Éclairage Public »

Cette enquête en ligne, élaborée en partenariat avec, l’AGEDEN, l’ALEC et la FRAPNA a pour objectif d’identifier les projets réalisés ou en cours sur le département de l’Isère, les freins et les facteurs favorables à la mise en place de cet éclairage semi-permanent.

 

Quelques chiffres-clé de l’enquête sur l’extinction de l’éclairage public :

– Suite à l’extinction, les économies réalisées peuvent couvrir jusqu’à 47% des dépenses d’électricité.
– 25% des projets d’extinction concerne toute la commune, des lotissements, des zones résidentielles périphériques Le reste est réparti entre extinction de Parcs, des ZA, des bâtiments…
– Les horaires d’extinction sont variables et couvrent une période de 4 à 7h entre 23h et 6h du matin.
– 3 grandes motivations : réduire les coûts, préoccupation environnementale, confort des usagers
– 55% des collectivités ont eu un retour positif suite à une opération d’extinction.

 

Voir les résultats de l’enquête