IMG_2785une

Débats animés en CCSPL !

Une nouvelle commission consultative pour les services publics locaux (CCSPL) s’est tenue au SÉDI jeudi 21 juin. Parmi les sujets abordés en lien avec l’énergie, les problématiques des colonnes montantes et des compteurs Linky ont suscité de vives discussions entre les représentants de la société civile et du SÉDI.

 

La commission a débuté avec un point sur le renouvellement du contrat de concession pour la distribution publique d’électricité. Le contrat spécifique à l’Isère arrivant à terme en 2020, l’avis de la CCSPL sera requis avant la signature du nouveau contrat.

 

Les participants ont ensuite discuté des actualités de la mobilité électrique, notamment de l’inauguration du réseau eborn en Isère, le 11 juillet au Bourg d’Oisans, ainsi que sur les différences de coûts entre une recharge sur les bornes du SÉDI et une recharge à domicile.

 

Un débat animé a suivi, sur la question de la propriété et de la rénovation des colonnes montantes dans les immeubles, et surtout sur le déploiement du compteur communicant Linky. Les représentants de la société civile ont bien pris acte du caractère obligatoire de l’installation des nouveaux compteurs et de l’absence de nocivité démontrée pour les utilisateurs, mais ils déplorent toutefois la mauvaise communication mise en place par ENEDIS au début du déploiement. En cas de litige de clients avec le distributeur ou les fournisseurs d’électricité, le SÉDI a demandé aux associations de consommateurs de lui transmettre les dossiers de réclamations afin d’étayer le contrôle du concessionnaire sur ce dossier. Le Bureau syndical suit par ailleurs ce dossier très spécifiquement depuis une année avec des points et statistiques réguliers.

 

Après une présentation de l’évolution tarifaire du gaz naturel et du propane sous concession GEG, les membres de la commission ont abordé l’implication du SÉDI dans la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). En effet, le Syndicat a participé à toutes les réunions locales sur cette thématique et a déposé fin juin une contribution écrite sur la plateforme dédiée. Enfin, l’association UFC-Que choisir a également rapporté aux autres membres la présentation officielle qu’elle a effectuée le 13 juin lors du débat organisé par Grenoble-Alpes Métropole.

 

19 juillet 2018